, ,

La gestion des appels d’offres ne sera plus un calvaire grâce à CODIAL

Vous répondez à plus d’une quinzaine d’appels d’offres par an et vous vous arrachez les cheveux à chaque fois, nous allons voir comment CODIAL peut vous faire gagner un temps précieux grâce à l’interfaçage direct avec la plateforme spécialisée d’appels d’offres dématérialisés SPIGAO.

 

SPIGAO, c’est quoi ?

  • C’est 100% des AO du BTP mis à disposition
  • C’est diviser par 3 le temps de recherche de vos AO tout en améliorant vos sélections d’affaires grâce à un profil de recherche réalisé spécifiquement pour vous
  • C’est l’intégration sans ressaisie des données du DCE
  • C’est la finalisation des offres en quelques clics sans ressaisie sur le document de la collectivité

SPIGAO dans CODIAL comment ça marche ?

  • Une fois vos critères de recherche paramétrés (tels que le secteur géographique, le secteur d’activité…) il vous sera possible d’être alerté sur les marchés publics et privés de travaux à venir.
  • Il vous sera également possible, depuis un devis, de consulter la liste des AO disponibles et de visualiser toutes les pièces du DCE sans avoir à les télécharger.
  • Si vous décidez de répondre à un AO, une fois sélectionné, son contenu sera automatiquement intégré dans les lignes du devis, évitant ainsi toute ressaisie manuelle.
  • Il ne vous restera plus qu’à effectuer le chiffrage des différents postes, chose qui se fera de la manière la plus classique qui soit… utilisant vos bibliothèques d’articles et d’ouvrages.
  • Une fois le devis terminé exportez-le dans SPIGAO, la mise en page sera alors conforme aux attentes du demandeur
  • Réutilisez-le ensuite en suivi de chantier et en facturation

Vous l’aurez compris l‘activation du module « appels d’offres SPIGAO » dans CODIAL ouvre de nouvelles opportunités commerciales en rendant la gestion des AO du BTP simple, rapide et efficace. Détectez, chiffrez et répondez à vos appels d’offres en éliminant toutes les tâches de saisies manuelles.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *