Check Point a indiqué avoir détecté des logiciels malveillants dans 36 terminaux Android dont les Galaxy S7, Asus Zenfone 2 et Lenovo A850. Ces derniers ont été installés en surcouche de l’OS natif.

Les malwares sur mobiles n’ont rien de très surprenant. En revanche le fait de les retrouver par défaut dans des terminaux neufs a de quoi l’être un peu plus. C’est pourtant ce qu’a découvert Check Point qui a publié un billet de blog pour alerter de leur existence. « Check Point Mobile Threat Prevention a récemment découvert une infection sévère dans 36 terminaux Android appartenant à de grandes entreprises télécoms et à un constructeur de mobiles. » L’éditeur n’a cependant pas indiqué de quels opérateurs ou canaux de distribution les smartphones piégés sont issus.

Dans tous les cas, les logiciels malveillants ont été présents par défaut sans que l’utilisateur procède à un quelconque téléchargement. « Six des instances de malware ont été ajoutées par un acteur malveillant dans la ROM du terminal en utilisant des privilèges système, signifiant qu’elles ne pouvaient pas être enlevées par l’utilisateur et que le terminal nécessitait d’être re-flashé. » Parmi les terminaux concernés, on trouve des Galaxy Note 2, Galaxy S7, S4 ou encore des Note 8, des Asus Zenfone 2, Lenovo S90 ou encore A850.

Nouvelles de>> Click